• Vincent Devianne

Le moment Leader


Leader... Vous avez dit Leader ?

... espèce recherchée par les entreprises... faculté en besoin pour les organisations, en particulier celles qui font le pari de l'abandon du management vertical...

Face à ces enjeux, faut il se réjouir pour certains, à se sentir de cette famille de leaders... et pour d'autres, se résigner faute de se croire hors-jeu ?

Je ne crois pas à l'idée que le leadership soit réservé à une caste d'élus.

Mon chemin personnel, mes expériences d'accompagnement, et recherches sur les composantes du leadership m'ont amené à identifier les 5 composantes du Leadership de la personne.

Avant de les lister, trois constats observés :

- on n'est pas Leader en permanence et dans tous les sujets. On l'est dans certains espaces de missions, relations et situations. Cette affirmation balaie la notion de caste des leaders, elle ouvre à un état de leader dédié à... tous, chacune et chacun ! Le Leadership serait plus un état qu'un trait d'identité.

- c'est affaire personnelle de responsabilité et d'autonomie, à mobiliser les 5 composantes du leadership ci-dessous. Autrement dit, développer son leadership est un choix personnel. Exprimer son leadership serait donc sous cet angle, la capacité et la volonté à mobiliser et exprimer ces 5 composantes.

- en prolongement évident de ce constat, le leadership peut donc se développer !

Le Leadership est donc ouvert à tous, affaire de chacun, et peut se développer.

Les 5 composantes du Leadership :

  • Le Leadership Personnel : se connaître et s'accepter :

User des expériences de la vie pour reconnaître et développer ses propres ressources : motivations, besoins, valeurs, compétences, traits de caractère, qualités, aptitudes, aspirations de vie, ce qui a du sens pour soi...

Accepter ces composantes identitaires, ainsi que ses freins et limites, qu'ils soient liés à l'image de soi, ou concernent des aspects relationnels, intellectuels, émotionnels ou opérationnels.

Accepter les réponses à cette question : Qui suis-je ?

C'est en partant de cette re-connaissance de soi que l'on pourra orienter ses choix, dépasser les difficultés et ... se développer.

Cette dimension est la première, fondement des 4 suivantes.

  • Le Leadership Postural : vivre ses rôles et mission en authenticité :

Nous passons nos journées et nos vie personnelles et professionnelle à changer de postures en permanence :

en tant que partenaire en couple, parent, enfant, membre d'un association, ... client, manager, dirigeant, fournisseur, acteur ou chef du projet...

et les changements se multipliant, ce processus va également en s'amplifiant tant dans le nombre de postures, que dans son accélération...

Le leadership postural est cette capacité à endosser chaque rôle ou mission avec authenticité.

Bien entendu, elle repose sur son Leadership Personnel, la re-connaissance de soi, et le courage à animer chaque rôle à sa manière, tout en s'adaptant aux composantes et enjeux de la posture en question.

Me connaissant, je décide d'être moi dans chacune des postures de ma vie.

Il y aura des zones de confort entre moi et telle ou telle posture, des zones d'inconfort également, des choix de ruptures probablement, en fidélité à soi.

  • Le Leadership Relationnel : être co-créateur du Leadership de l'autre :

L'impact relationnel du leadership trouve ses fondements dans le choix personnel, d'être co-acteur du développement du Leadership de l'autre. Le Leadership Relationnel contient cette dimension altruiste.

Cette attitude intérieure est la traduction de valeurs humaines et besoins universels, se prolonge par des comportements d'ouverture, de temps consacré à l'autre et la relation, d'écoute, de feed-backs constructifs... autant de facteurs de développement du Leadership Personnel et Postural de l'autre.

Cette dimension est fondamentale en entreprises, en particulier dans les phases de changement, ou dans les organisations libérées, ... mais trouve aussi sa place dans tous les environnements de la vie de chacun.

Son prolongement systémique, c'est de pouvoir s'appuyer sur les leaderships personnels de chacun dans son rôle, notamment par management des talents.

  • Le Leadership Opérationnel : conduire l'action avec congruence

Cette congruence réunit les éléments personnel (moi), postural (mon rôle), les identités et postures de chacun (si plusieurs acteurs sont concernés), ... et bien entendu les enjeux, sens et liées opérationnels.

Sur le plan strictement opérationnel, il y a souvent confusion entre l'intention, le sens et les objectifs.

L'intention, c'est ce que je vais mettre au service du sens de l'action, et le sens sera au service des objectifs.

Si je confonds mon intention avec les objectifs, je quitte mon territoire de Leadership opérationnel, je ne suis plus "au service de", je suis dans le "faire".

L'Intention est une dimension fondamentale qui réunit les 4 composantes du Leadership. Mes travaux d'accompagnement m'ont amené à aider dirigeants et managers à la formuler de la sorte :

"Je suis auprès de (qui) pour (quel) sens opérationnel, m'appuyant sur (lesquelles de mes) ressources personnelles, animé de (quels)intérêts et valeurs supérieures."

  • L'Agilité : à la croisée des 4 dimensions

Si le leader sait à un moment donné mobiliser les 4 composantes nécessaires, c'est qu'il le fait avec conscience et en responsabilité, nous l'avons déjà abordé.

Mais cela ne suffit pas. Soumis aux aléas contextuels, relationnels et opérationnels, il y a un besoin constant de s'ajuster, de se remettre en question.

C'est la cinquième dimension du leadership : la capacité à prendre du recul, prendre de la hauteur sur les 4 autres dimensions du Leadership, et se réajuster si nécessaire.

En conclusion,

tout le monde est potentiellement leader, à un moment donné dans une situation donnée... cela se travaille et se développe...

En raccourci, soit toi-même et tu es dans ta zone de leadership,

en mobilisant les dimensions personnelle, posturale, relationnelle et opérationnelle, et fréquemment en mobilisant ton agilité.


© Vincent DEVIANNE - 2020